Domaine de Vieillecour - Gîtes en Périgord Vert (Dordogne / Nouvelle Aquitaine) - Histoire du lieu du Domaine de Vieillecour

Histoire du lieu du Domaine de Vieillecour

Le domaine de Vieillecour en Dordogne est un lieu chargé d’Histoire comme nous pourrons le voir à travers ces quelques lignes.

Saint-Vaast, personnage local

Tout d’abord, nous pouvons parler de Saint-Vaast qui, selon certaines sources, serait né à Saint-Pierre-de-Frugie, sur le site actuel du château. Il aurait été celui qui enseigna le catholicisme à Clovis et qui aurait tenu sa couronne pendant sa conversion par Saint Rémi lors de son baptême en 496 à Reims.

Les origines du château de Vieillecour

Le premier château prend ses origines autour de l’an 1000 mais le monument tel qu’il existe aujourd’hui dans sa majeure partie date du XIIème siècle, avec une fin de construction estimée à 1120. Il avait initialement un rôle défensif et fût longtemps une forteresse, comme en témoignent encore aujourd’hui sa disposition, ses fortifications, son emplacement géographique et son architecture. Il est construit de façon à dominer la vallée environnante, en forme de quadrilatère incomplet de nos jours. Son enceinte a conservé ses mâchicoulis. Il est flanqué d’une tour carrée et de cinq rondes.

Richard Cœur de Lion, hôte de marque du château de Vieillecour

Lors du siège de Chalus en 1199, le Roi Richard Cœur de Lion fût grièvement blessé par un trait d’arbalète. Il trouva refuge au château de Vieillecour 6 jours avant de mourir des suites de sa blessure. Selon les sources locales, il aurait trépassé sur place et sa mort n’aurait été annoncée que plus tard afin de ne pas démoraliser les troupes encore en siège.

Un château chargé d’histoire

173 ans plus tard, en 1372, un des personnages Français majeurs de la première partie de la guerre de 100 ans, Bertrand du Guesclin, y fait séjourner ses troupes pendant plusieurs semaines, après avoir repris aux Anglais la villes de Saint-Pierre-de-Frugie.

Seize ans plus tard s’en vient un nouveau connétable de France, Charles d’Albret, dont Vieillecour est le fief. C’est à partir de Vieillecour qu’il conduisit le siège de Courbefy, durant douze semaines, et c’est à Vieillecour que les 140.000 écus de rançon furent versés aux assiégés pour évacuer la place.
Mais, l’histoire n’est pas que militaire ; des troubadours célèbres comme Bertran de Born et Bertrand de Ventadour, y firent de nombreuses haltes. Puis Jeanne d’Albret, la mère du futur Roi de France, Henri IV, séjourna souvent à Vieillecour. Elle y rend la justice en son fief, alors très fréquenté. C’est d’ailleurs Jeanne d’Albret, ou Henri de Navarre lui-même, qui aurait vendu Vieillecour en 1590 à Antoine Mosnier, écuyer, Seigneur de Palneau, anobli seigneur de Vieillecour.

Des transformations importantes à partir du XVème siècle

Au XVème siècle, puis au XVIIème, le Château subit des transformations importantes. Un Logis oblong est créé. Vieillecour, de forteresse, devient Château d’agrément. En 1850, les douves en eau sont asséchées, une partie comblée en terrasses: la Cour intérieure est ouverte et le Pont-Levis devient pont-dormant. Le Château prend l’aspect qu’on lui connaît aujourd’hui. De très importantes restaurations, extérieures et intérieures ont depuis redonné à ce château son aspect d’autrefois avec le bénéfice du confort d’aujourd’hui.

Il est inscrit au titre des monuments historiques depuis le 4 octobre 1946.
Le domaine de Vieillecour est une propriété privée pleine d’Histoire de France et d’Angleterre, à laquelle vous pouvez participer en réservant votre séjour afin de vivre une expérience unique, en famille ou entre amis.

 

Réserver

Pin It on Pinterest

Share This